Sarriette des montagnes
  • Sarriette des montagnes

Sarriette des montagnes

Satureja montana L. ssp. montana carvacrolifera

Quantité

  • Livraison offerte à partir de 50€ d'achats en France Métropolitaine Livraison offerte à partir de 50€ d'achats en France Métropolitaine
  • Paiement ultra sécurisé Paiement ultra sécurisé
  • Expédition sous 24 heures Expédition sous 24 heures

Sarriette des montagnes
Satureja montana L. ssp. montana carvacrolifera

Famille botanique : Lamiacées
Organe distillé : Sommités fleuries

Principes actifs

  • Monoterpènes : α-thujène, α- et β-pinènes, camphène, sabinène, myrcène, δ-3-carène, δ-4-carène, α-phellandrène,
    α- et γ-terpinènes (20 %), p-cymène (7-20 %), limonène, terpinolène
  • Sesquiterpènes : β-caryophyllène, α-humulène, aromadendrène, β-bisabolène, α- et γ-cadinènes, calacorène
  • Alcools non terp. : octène-1-ol-4
  • Monoterpénols : linalol, cis- et trans-thujanol-4, terpinène-1-ol-4, α-terpinéol, géraniol, myrténol, bornéol
  • Esters terp. : acétates de linalyle, de terpényle, de terpinényle et de géranyle
  • Phénols : thymol, carvacrol (25-50 %), eugénol
  • Phénols méthyl-éthers : carvacrol M.E.
  • Oxydes terp. : 1,8-cinéole (1 %), caryophyllène oxyde
  • Cétones : camphre (tr.)
  • Composés azotés : damascénone

Propriétés

  • Positivante
  • Anti-infectieuse majeure, antibactérienne, antifongique, antivirale, antiparasitaire +++
  • Immunostimulante
  • Tonique stimulante générale ++
  • Antalgique (à action percutanée) ++
  • Neurotonique, tonique circulatoire +

Indications

  • Entérite, entérocolite, amibiase +++
  • Bronchite bactérienne +++, tuberculose pulmonaire +
  • Cystite candidosique +++, prostatite, cystite gonococcique, tuberculose rénale
  • Fatigue nerveuse +++, asthénie et asthénie sexuelle
  • Hypotension +++
  • Adénites +++
  • Paludisme ++
  • Arthrite
  • Psoriasis
  • Polyarthrite rhumatoïde ++

Contre-indications

  • Usage externe, sauf très localisé (dermocaustique)
  • Enfant de moins de 3 ans, grossesse
  • Précaution d’emploi : peut être hépatotoxique par voie orale en traitement au long cours

Utilisation

  • Voie orale, voie cutanée très diluée


VALEUR THERAPEUTIQUE +++